GREVE DES EXAMENS : POURSUIVRE ET AMPLIFIER LA MOBILISATION !

Rédigé par SUD Education 80 - - Aucun commentaire

Appel de l’Assemblée générale de grévistes en Picardie

On comptait un nombre significatif de grévistes parmi les personnels convoqués pour la surveillance de la première journée du baccalauréat le 17 juin 2019. Cette journée est un succès !
L’Assemblée générale des personnels réunie à Amiens le 17 juin appelle tous les personnels de la maternelle à l’université (enseignants de collège, de lycée, de LP, de l'Université, PE, AED, AESH, personnels administratifs, du public comme du privé, relevant du ministère de l'éducation nationale comme de celui de l'agriculture...)
à poursuivre et amplifier la grève lors des surveillances d’examens.

L'AG appelle aussi tous les personnels à FAIRE GRÈVE LES JOURS DÉPREUVE PONCTUELLE DES VOIES PROFESSIONNELLES, TECHNOLOGIQUES ET GÉNÉRALES : corrections sur site, oraux, délibérations de jury... ;

et à SE METTRE TOUTES ET TOUS MASSIVEMENT EN GRÈVE JEUDI 27 JUIN, JOUR DU DÉBUT DU DNB, temps fort pour établir le rapport de force avec le

gouvernement.
Rassemblement devant le rectorat le 27 juin à 10 h, suivi d'une AG.

Plus largement, nous appelons à massifier et amplifier les actions de grève dans la période, comme les actions de solidarité à l’égard des personnels grévistes, afin d'obtenir :

– une augmentation immédiate des salaires pour toutes et tous, en particulier les plus précaires ;
– le retrait sans condition des réformes du bac et des lycées ;
– le retrait pur et simple du projet de loi dit « pour l’école de la confiance », et du projet de loi dit de « transformation de la fonction publique ».

Rejoignez-nous, c'est le moment où jamais !

Appel soutenu pour le moment par : SUD éducation, CGT éduc’action de Picardie, CNT-STE 80, SNUEP académie d'Amiens, SNALC Picardie, le SNES-FSU 80, la FCPE de la Somme.

Tous en grève dès le lundi 17 juin contre les réformes Blanquer !

Rédigé par SUD Education 80 - - Aucun commentaire

GRÉVE DES SURVEILLANCES : LE 17 JUIN, ON SE MOBILISE!

 

Le monde éducatif connaît actuellement une mobilisation d’une ampleur particulièrement importante. Depuis le 19 mars, les personnels, en particulier du premier degré, sont très fortement mobilisés contre le projet de loi Blanquer. Dans le second degré, les réformes des lycées, du bac et Parcoursup suscitent toujours autant de colère, et les initiatives de mobilisation sont très fortes. Le ministère s’acharne à réprimer les mobilisations par les menaces, intimidations et sanctions contre les personnels. Resté sourd jusqu’ici, le ministre ne nous laisse d’autre perspective que de continuer à construire le rapport de force. Face à cette surdité et à l’ampleur du désastre et des conséquences des réformes pour les générations à venir et le devenir des diplômes, la grève s'impose!

 

RENDEZ VOUS LE LUNDI 17 JUIN 

10H RASSEMBLEMENT DEVANT LE RECTORAT

11H30 - AG A L'ESPACE DEWAILLY

 

Dans l'académie d'Amiens, les organisations CGT Éduc'action de Picardie, SNES-FSU Amiens,Sud Éducation de la Somme, SNALC Amiens, SNEIP-CGT Amiens appellent tous les personnels d'éducation, enseignants de lycée, de LP, de collège et de primaire, surveillants, convoqués pour surveiller le bac ou pas, à se mettre en grève.

 

On veut faire la grève des examens, comment ça marche ? On risque quoi ??

Rédigé par SUD Education 80 - - Aucun commentaire

On veut faire la grève des examens, on risque quoi ?

Avec la mobilisation contre la réforme Blanquer et la lutte contre la baisse des moyens, la question se pose de faire la grève des examens. L’administration et les chefs n’hésitent pas à faire peser la menace de sanctions et de réquisition sur les camarades qui voudraient se mobiliser en ne faisant pas passer les examens.

SUD éducation 80 se propose de faire un bilan :

En pratique ça veut dire quoi ?

Le droit de grève est constitutionnellement garanti mais s’exerce dans le cadre des lois et règlements qui l’encadre. Dans le contexte d’une grève, les fonctionnaires ou agents publics ou des salariés d’entreprises peuvent se voir réquisitionner sur ordre du Préfet qui prend un arrêté de réquisition.

En pratique c'est très compliqué pour le rectorat d'utiliser cette excuse car il devrait pouvoir prouver la necessité de la réquisition et obtenir un ordre de réquisition, ce qui n'est jamais arrivé à l'EN.

La seule conséquence c'est la perte d'1/30 de mon salaire par jour de grève.

Et donc si dans mon établissement on décide en A.G. de ne pas faire passer les examens ?

Si j’ai reçu une convocation et on nous met la pression : Rappeler la loi et indiquer que le droit de grève est un droit constitutionnel exercé légitimement. L’administration est impuissante.

Et la réquisition alors ? 

En pratique la réquisition est possible mais elle n’a jamais été utilisé dans l’éducation nationale. Pour qu’elle soit possible il faut une demande du préfet et un ordre du ministre. 

Donc si on me remet une réquisition :

D’abord vérifier qu’il s’agit bien d’une réquisition et pas d’une simple convocation.

Ensuite :
→Prendre sans délai contact avec le syndicat local et/ou la federation SUD éducation pour voir la suite à donner et la légalité de celle-ci.

SUD éducation sera présent avec les camarades qui décideront de se mettre en grève lors des examens que ce soit contre le reforme Blanquer ou pour protester contre le retrait des moyens dans leur établissement comme c’est le cas au Lycée Siegfried du Havre dont le personnel s’est prononcé le 14 mai à 84% pour refuser de faire passer les examens.

 

Mobilisations avant les vacances !

Rédigé par SUD Education 80 - - Aucun commentaire
On relaie ici les différents rendez-vous proposés par les Gilets Jaunes Réfractaires du 80 pour cette semaine sur Amiens :
 
  • Vendredi 5 avril, 18h : rendez-vous au Mic-Mac, 2 rue Lescouvé à Amiens pour la première Assemblée Générale des Gilets Jaunes d'Amiens et alentours - ouvert et proposé à toutes et tous ! (https://www.facebook.com/events/2332697040293811) - ci-dessous, le mail envoyé par les Réfractaires du 80 invitant à l'AG, proposant l'ordre du jour et joignant les textes nationaux qui permettront d'ouvrir la discussion
 
Et pour suivre les actions et rendez-vous des gilets jaunes d'Amiens, rendez-vous toujours sur leur page Facebook Les Réfractaires du 80 (https://www.facebook.com/lesrefractairesdu80/) !
 
"On est là, on est là ! Même si Macron ne veut pas nous on est là ! Pour l'honneur des travailleurs, et pour un monde meilleur, même si Macron ne veut pas nous on est là !!"
 
Tou.te.s ensemble : On lâche rien !
Fil RSS des articles de cette catégorie